Vers le texte

個人 情報 の 取 り 扱 い に つ い て

Ce site Web (ci-après dénommé «ce site») utilise des technologies telles que les cookies et les balises dans le but d'améliorer l'utilisation de ce site par les clients, la publicité basée sur l'historique d'accès, la compréhension de l'état d'utilisation de ce site, etc. . En cliquant sur le bouton «Accepter» ou sur ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies aux fins ci-dessus et à partager vos données avec nos partenaires et sous-traitants.Concernant le traitement des informations personnellesPolitique de confidentialité de l'Association de promotion culturelle d'Ota Wardを ご 参照 く だ さ い.

Je suis d'accord

Relations publiques / document d'information

Ota Ward Document d'information sur les arts culturels "ART bee HIVE" vol.1 + bee!


Émis le 2019/10/1

vol.1 Premier numéroPDF

Le document d'information sur les arts culturels d'Ota Ward «ART bee HIVE» est un document d'information trimestriel qui contient des informations sur la culture et les arts locaux, récemment publié par l'Association de promotion culturelle d'Ota Ward à l'automne 2019.
«RUCHE D'ABEILLE» signifie une ruche.
Nous collecterons des informations artistiques et les livrerons à tout le monde avec les 6 membres du reporter de paroisse "Mitsubachi Corps" qui se sont réunis grâce à un recrutement ouvert!
Dans "+ bee!", Nous publierons des informations qui n'ont pu être introduites sur papier.

Art personne + abeille!

«Hiroto Tanaka»

 

Photo de Hiroto Tanaka

L'art, c'est vivre comme sujet dans une société où chacun est «artiste»

M. Tanaka est impliqué dans le développement communautaire, les affaires culturelles et le travail social depuis qu'il s'est joint à l'entreprise familiale de construction et de construction à la mi-vingtaine en 2004.Des activités telles qu'un projet visant à colorer les espaces publics tels que les gares et les parcs de la région de Tamagawa avec de l'art contemporain, la gestion de la zone par l'utilisation des rues et des espaces publics dans la zone de sortie est de Kamata et les efforts visant à offrir de l'art aux enfants ces dernières années. Il y a de nombreux endroits.

«En parlant de projets liés à l'art, mon rôle est d'être producteur. Les partenaires sont des experts dans divers genres tels que directeurs artistiques, artistes et designers. Basé sur la planification, le financement, diverses négociations, etc., la gestion des progrès, les relations publiques, etc. Également impliqué dans "

M. Tanaka, qui avait à l'origine un désir ardent pour les domaines des beaux-arts (* XNUMX) et du design, a commencé à travailler avec des artistes actifs sur le front pour la première fois peu de temps après avoir rejoint l'entreprise.Même avec quelques connaissances de base, il n'a jamais pensé qu'il s'impliquerait dans le monde.

«En fait, vivre avec eux sur le terrain, faire face à la société et aux êtres humains, et réfléchir ensemble. J'ai apprécié le réel plaisir de le développer comme une œuvre devant moi. C'est toujours la même chose. Les êtres humains en premier lieu. Il y a il n'y a pas de "forme finie" dans le travail des gens, donc ce qui est important dans tout projet est de se mettre dans la situation et de s'impliquer. Que se passe-t-il il y a une chose individuelle, mais qu'en est-il? C'est l'universalité dans la façon de ressentir et de penser. Je pense que ce genre d'implication est proche du sentiment de diriger une sorte de communauté.

 

Photo du bâtiment de l'atelier "HUNCH"
Bâtiment de l'Atelier "HUNCH"

Pour M. Tanaka, qui mène actuellement diverses activités en parallèle, la force motrice est "de savoir si la" ville "actuelle et la vie humaine vont vraiment dans le sens du bonheur".

"Depuis que j'ai commencé à travailler sur un projet d'art public, la question de savoir ce qu'est le public et à qui appartient l'art ne m'a jamais quitté. Par exemple, je suis également impliqué dans la gestion de la zone de sortie est de Kamata." "aurait dû être un lieu de vie pour les gens, mais avant que je le sache, il est devenu un lieu uniquement pour le transport, et il est géré par la police et le gouvernement. Un tel endroit est appelé" espace public ". Mais est-ce vraiment public? En premier lieu, le lieu où les gens se posent de telles questions et continuent de se redéfinir peut être l'espace public. "

Photo de peintre temporaire
Peintre temporaire

Une «ville» qui est un lieu public et un lieu de vie humaine.M. Tanaka a parlé de la relation entre les humains et les «villes» et de leur transformation, en donnant un exemple de la culture populaire.

«J'aime aussi la musique, mais à un moment donné, j'ai remarqué que l'existence de la" ville "avait disparu des chansons pop. Imaginez. Au Japon, jusque vers 1990, le rôle principal des chansons pop était. C'était une" ville ". L'histoire de "I and you" dans la chanson d'amour était aussi une histoire de la ville. Cela signifie qu'il y avait beaucoup d'autres "je" similaires dans la ville. Je pense qu'une ville est essentiellement un groupe de chacune de ces choses. Dans d'autres mots, les gens sont liés les uns aux autres en tant que corps principal, qu'ils soient ou non liés à eux-mêmes. Cela s'appelle "Round World (* 2)". Dans les années 90, la ville est devenue le décor pour nous, c'est-à-dire , le dispositif scénique. Pour ainsi dire, l'existence de la ville est devenue pour nous "l'objet". Cependant, après le milieu des années 90, même l'objet a disparu, et l'objet d'observation est devenu "soi". "

 

Photo du projet Tamagawa Art Line «Station Numabe de la ligne Tokyu Tamagawa»
Projet Tamagawa Art Line «Station Numabe de la ligne Tokyu Tamagawa»
* État à ce moment-là.Pas actuellement.

M. Tanaka pense qu'un tel phénomène est le signe que «les gens ne peuvent plus être impliqués dans la ville».À l'ère actuelle où le capitalisme industriel avancé a progressé, les gens peuvent mener une vie urbaine sûre, confortable et pratique et leur durée de vie a été prolongée, mais dans l'état de «l'anneau» de l'environnement a été coupé ».

«Maintenant, l'endroit où les gens créent des choses, qui est une activité humaine, disparaît de la ville et de la vie. La vie d'innombrables personnes devient les histoires de la ville, et les histoires de la ville se chevauchent avec la vie des gens. Je suis un espace public. Mais j'espère retrouver ce monde. "

* 1 Concept d'activité artistique et forme.Cela signifie de l'art pur par opposition à l'art populaire.
* 2 Un concept préconisé par le biologiste allemand Jacob Johann von Yukscur.Tous les êtres vivants ne vivent pas dans le monde objectif, mais dans le «monde environnemental» qui crée subjectivement le monde avec les perceptions et les valeurs de chaque espèce. (Yukusukuru / Kriszat, traduit par Toshitaka Hidaka et al., "Le monde vu des choses vivantes", 2005, Iwanami Bunko)

Lieu d'art + abeille!

"L'art de Hiroshi Senju à l'aéroport de Haneda"

AIR PORT x ART-Aéroport x ART-

Connexion entre l'aéroport de Haneda et l'art de Senju

Les œuvres d'art de Hiroshi Senju dispersées autour de l'aéroport de Haneda, la porte d'entrée vers le ciel d'Ota Ward.

La connexion entre l'aéroport de Haneda et l'art de Senju commence en 1, lors de l'ouverture du terminal 1993.

Au début de l'ouverture du musée, il y avait un plan pour exposer les œuvres d'art (sculptures, objets, peintures, etc.) de jeunes artistes de la relève dans le terminal, et l'un des artistes de la relève était M. Senju.Après cela, il est devenu célèbre dans le monde entier, en faisant don de peintures et en recevant le premier prix honorifique d'Oriental dans la section peinture de la Biennale de Venise en 1995, et en 2004, il a construit le Terminal 2. À cette époque, M. Senju travaillera sur l'œuvre comme lieu pour l'accueillir en tant que producteur d'art et l'envoyer au monde.Après cela, il a travaillé à l'ouverture du terminal international en 2010, et à l'aéroport de Haneda, vous pouvez profiter des œuvres d'art de M. Senju non seulement sur les vols intérieurs mais aussi sur les vols internationaux.

Puisque le concept du Terminal 2 est «mer», le travail incorpore principalement du «bleu».Les pensées et les messages de Senju sont inclus dans chacune des peintures, qui expriment l'excitation du voyage avant le départ et le soulagement après l'arrivée.

 

Image de travail Hiroshi Senju «Wind Valley»
Terminal domestique 2 de Hiroshi Senju «Wind Valley»

Les pensées de M. Senju dans le travail

Voler dans le ciel est le rêve des gens depuis l'Antiquité.De nos jours, les avions volent normalement, mais avec de grandes ailes sur le dos, nous avons prêté attention aux pensées de nos lointains ancêtres et avons dessiné quelques photos du ciel et de la nature de cet aéroport.

"MOOON"

Je l'ai fait avec l'imagination des personnes qui ont peint les peintures rupestres du Paléolithique qui ont ressenti le lien avec l'univers pour les animaux qui avaient des cornes et des crocs en forme de lune sur leur corps.

 

Image de travail Hiroshi Senju "MOOON"
Terminal domestique 2 Hiroshi Senju «MOOON»

«Galaxy GALAXY»

Les gens ressentaient du mystère et cultivaient leur imagination dans les étoiles qui brillent à une distance énorme, mais je voulais aussi dessiner quelque chose comme cette impression.

"Matin au bord du lac" "Nuit au bord du lac"

J'ai senti que c'était un miracle dans l'univers et je l'ai dessiné.

 

Image de travail Hiroshi Senju "Morning Lakeside"
Terminal domestique 2 Hiroshi Senju «Morning Lakeside»

Léonard de Vinci, qui voulait voler dans le ciel, dit: «Toutes les vues éloignées se rapprochent du bleu».Dans cet esprit, j'ai créé une œuvre basée sur le bleu.

Aussi dans un tel endroit! ??

Les œuvres d'art de Senju sont dispersées sur les vols intérieurs et internationaux.

Les vols intérieurs sont dans un endroit où vous pouvez les voir sans avoir à monter à bord d'un avion.Une façon d'en profiter est de visiter l'aéroport tout en cherchant où se trouve le travail.Dans des endroits où vous ne pouvez pas le trouver à moins de lever les yeux, ou dans des endroits comme celui-ci! ??Il y a aussi des travaux et des explications installés sur le lieu!
De plus, des vols internationaux seront mis en place dans la zone des points de contrôle de sécurité, veuillez donc les rechercher lorsque vous aurez la possibilité d'entrer ou de quitter le pays depuis l'aéroport de Haneda.

Les travaux du Terminal 2 sont également présentés sur le site Internet de l'aéroport de Haneda.

Pour plus de détails, cliquez iciautre fenêtre

Le responsable de l'aéroport de Haneda a déclaré: «En mars 2020, le terminal 3 sera un terminal pour les vols intérieurs et internationaux, mais comme une porte d'entrée vers le ciel japonais, l'art japonais non seulement pour les japonais mais aussi pour les étrangers. J'espère que vous le ferez appréciez le travail et ressentez les pensées et les messages de M. Senju. "
Veuillez visiter le spot d'art à l'aéroport de Haneda.

お 問 合 せ

Section des relations publiques et de l'audience publique, Division de la promotion de la culture et des arts, Ota Ward Cultural Promotion Association
146-0092-3 Shimomaruko, Ota-ku, Tokyo 1-3 Ota-kumin Plaza
TEL: 03-3750-1611 / FAX: 03-3750-1150